6
Nov.

Introduction à l’art du SUMI-E – COMPLET, MERCI DE VOTRE PARTICIPATION

Atelier d’une journée avec l’artiste Madeleine Bousquet

Cet atelier s’adresse aux personnes qui désirent explorer la  technique japonaise du SUMI-E

Déroulement de la journée

Bref historique de cet art oriental et présentation du matériel de base : les quatre trésors : le papier (washi), les pinceaux (fude), la pierre à encre (suzuri) et le bâtonnet d’encre (sumi).

Enfin, nous expérimenterons :
-le lâcher-prise,
-le maniement du pinceau,
-l’encre noir et ses nuances,
-les tracés de base

Minimum de 6 participants
Maximum de 8 participants
(Premier arrivé, premier inscrit)

Coûts :
90$ (membres)
100$ (non-membres)

Membre : un chèque au montant de 90$ en date de l’envoi du chèque et non post-daté (non remboursable si vous annulez) .
Non-membre : un chèque au montant de 100$ en date de l’envoi du chèque et non post-daté (non remboursable si vous annulez) .

L’inscription n’est  confirmée qu’à la réception du paiement, et par ordre d’arrivée de celui-ci.

Libellez votre chèque à : Art’M

Postez votre chèque à :

Art’M
Centre communautaire de Magog
95, rue Merry Nord, local 302
Magog, QC, J1X 2E7

Matériel fourni

  • L’encre
  • Le papier washi
  • Le feutre
  • Le pinceau

Matériel nécessaire à apporter

  • gobelet pour l’eau X 2
  • aquarelle ou acrylique
  • papier d’aquarelle ou toile
  • papier essuie-tout
  • pinceau pour l’application de l’aquarelle ou de l’acrylique


Date limite d’inscription :

Le 16 octobre 2019

Biographie

Madeleine Bousquet
Artiste peintre

madeleinebousquet@videotron.ca
www.madeleinebousquet.artacademie.com
www.aapars.com/madelaine-bousquet
madeleine.bousquet.artmagog.org

Je suis une artiste sensible, spontanée et passionnée. Pour moi peindre est un acte de création qui utilise l’énergie intérieure et la spontanéité dans l’expression picturale afin de représenter ma vision du monde. J’aime peindre d’un simple mouvement du pinceau sans m’occuper de rechercher de ressemblance, de disposition, de direction. C’est en somme,  faire passer dans la forme, l’émotion, la sensibilité et la manière d’être. C’est un élan de vie qui me donne un sentiment de renouveau. C’est un langage sans limites d’espace et de temps. Les touches du pinceau peuvent être concrètes voir suggérer un élément de la nature. Pour moi, c’est le pinceau qui travaille. C’est une école de vie, un exercice de réalisation intime, une manière d’être. C’est le point de départ pour traduire en peinture l’essentiel de mon message.